TECHNIQUE

Cette page retrace succintement les différentes étapes pour créer une sculpture en bronze.

Les experts n'y apprendront rien mais les personnes s'y intéréssant,...peut être beaucoup de choses. Une certitude demeure : Le travail est long ( Une cinquantaine d'heures est nécessaire pour chacune de mes pièces, en dehors du travail de création.).

 

Depuis plus de 5000 ans, les techniques du bronze ont traversé de nombreuses civilisations. Ce matériau fascine toujours et son côté intemporel, né d'une fusion de l'alliage aux alentours de 1200 °, donne à une sculpture, un caractère d'éternité.

 

Pour l'élaboration d'une pièce en bronze, tout démarre d'une épreuve en cire.

Ce sont en fait,  les  manières d'envelopper cette cire  qui changent et qui sont à elles seules porteuses de techniques différentes.

 

On parlera  de moule de potée ( 1 ) lorsque la pièce en cire est noyée dans un cylindre de platre réfractaire.

Le moule " Benko " ( 2 ) poularisé lui  par les fondeurs africains, forme une carapace d'argile et de crotin animal autour de la cire.

Pour la fonte au sable ( 3 ), la pièce en cire, est emprisonnée entre deux coffrets emplis de sable réfractaire très fortement tassé.

Les moules carapace ( 4 ) , quant à eux entourent la pièce en cire d'une fine couche de réfractaire.

C'est cette dernière technique que je suis pour l'élaboration de mes sculptures en bronze.

En tant que fondeur amateur autodidacte, je dois beaucoup à  l'ouvrage d'Olivier Duhamel simple mais non simpliste : "De la cire au bronze", qui a pour moi,  été ma "bible d'apprenti".

 

Si ma technique a depuis évolué tout autant que mes gestes, je vous fais part d'un "pas à pas" qui retrace donc rapidement les différentes étapes de la création d'un bronze plein de petite taille, à partir d'une cire directe ( sculpture créée directement en cire).